Rechercher
Accessibilité
Signes
Ensemble, favorisons l'autonomie

Qu’est-ce-que l’autisme ?

L’autisme est une atteinte neuro-développementale multifactorielle qui se caractérise chez la personne par des difficultés autour de la relation sociale, de la communication, de la sensorialité et par des intérêts restreints. De part ces atteintes, il est un trouble envahissant du développement.

Cela peut induire des déficits aux niveaux des fonctions sociales, cognitives, affectives, sensorielles notamment en termes de généralisation, automatisation des comportements, automatismes sociaux, compréhension/expression…

Au niveau des fonctions sensorielles, tous les sens peuvent être atteints ainsi que les sensations vestibulaires et proprioceptives.
Les difficultés sociales et relationnelles rendent un certain nombre de pédagogies éducatives classiques peu adaptées.

Ces différentes atteintes font que l’environnement social et culturel est peu adapté pour les personnes et entraînent des angoisses importantes, parfois difficiles et complexes à gérer pour elles dans le rapport à l’autre et au « monde » social ambiant.

Ce trouble est alors un aspect du fonctionnement de la personne mais les variations liées au « caractère » de chacun, à leurs spécificités individuelles, leurs vécus donnent une variété de personnes souffrant du Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA) aussi grande que celle de la population générale : « Tout le monde est différent ».

De ce fait, cette atteinte peut entraîner un handicap (au sens de la loi française) plus ou moins marqué chez la personne et peut être associé à d’autres difficultés et/ou pathologies tels que l’épilepsie, le trouble alimentaire ou encore le trouble du sommeil. Ainsi, les accompagnements proposés aux personnes autistes doivent être variés et individualisés.

Les causes de l’autisme

À ce jour, il n’a pas été trouvé de cause unique à l’autisme.

Il est probable que plusieurs causes différentes entraînent le développement des signes de l’autisme.

Les recherches actuelles suggèrent fortement qu’il existe des bases neurologiques et génétiques.

Le diagnostic comment, pourquoi ?

Actuellement, le diagnostic de l’autisme repose sur le repérage d’un certain nombre de signes caractéristiques au niveau du comportement.

Lorsqu’un nombre minimum de ces signes est présent, on parlera alors d’autisme.
Une évolution tout au long de la vie l’autisme est un trouble complexe qui affecte les individus très différemment. L’intérêt d’une prise en charge précoce adaptée est reconnu.
Une personne autiste peut continuer de progresser toute sa vie, y compris à l’âge adulte.

 

Quels sont les signes d’alerte ?

  • Absence de babillage, de pointage ou d’autres gestes sociaux à 12 mois
  • Absence de mots à 18 mois
  • Absence d’association de mots à 24 mois
  • Perte de langage ou de compétences sociales quel que soit l’âge

Ci-dessous une recherche visant à mieux identifier la douleur des patients autistes.

Autisme-HOSPIMEDIA.pdf (1257 téléchargements )

Découvrez notre MAG Hors-Série Expertises #1 – Troubles du spectre de l’autisme (TSA) :

Aller au contenu principal