MarseilleARC-EN-CIEL

Présentation

Depuis sa création en 1858, par le Père Louis-Toussaint Dassy, l’Institut d’Education Sensoriel (IES) Arc-en-Ciel oeuvre pour l’accompagnementl’enseignement et l’éducation des enfants et adolescents déficients visuels.

L’IES Arc en Ciel accueille vos enfants en plein coeur de Marseille, au pied de Notre Dame de la Garde.

Par la mise en place de projets individuels, avec la mise en œuvre de techniques de compensation adaptées au handicap, l’établissement permet :

  • un accompagnement précoce pluridisciplinaire pour favoriser le développement du bébé et petit enfant, apporter aide et conseils aux parents et être un appui technique auprès des structures de la petite enfance
  • un accompagnement à la scolarisation en milieu ordinaire par des soutiens et des rééducations spécialisées
  • un accompagnement plus conséquent , lorsque cela est nécessaire, par des temps d’ateliers pédagogiques et/ou des regroupements éducatifs, une scolarité partagée (entre l’école de référence et les classes de l’IES) ou un scolarité à temps plein à l’IES
  • l’accueil en section pour jeunes déficients visuels porteurs de handicaps associés qui peuvent présenter des troubles du spectre autistique
  • un travail sur la socialisation, l’autonomie, l’épanouissement…pour une préparation à l’orientation en milieu protégé : Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT), Foyer Occupationnel, Maison d’Accueil Spécialisé… en fonction des capacités d’intégration sociale
  • des parcours d’accompagnement pour aider le jeune de la construction de son projet professionnel à son intégration dans la vie active

 

Publics accueillis

L’IES Arc-en-Ciel accompagne des enfants et adolescents déficients visuels de la naissance à 21 ans, avec ou sans handicaps associés. Ils sont accueillis selon des modalités d’accompagnement diversifiées allant de l’internat de semaine à l’accompagnement d’enfants scolarisés en milieu ordinaire à temps plein.

L’accueil et le suivi des jeunes sont soumis à notification de la part de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) et conditionnés à l’acuité visuelle qui ne peut excéder 4/10ème du meilleur œil après correction tout en tenant compte du champ visuel.

L’IES Arc-en-Ciel accueille et organise le suivi des enfants et adolescents selon la répartition suivante :

  • 95 places en Section d’Education et d’Enseignement Spécialisé (SEES) et en Section de Première Formation Professionnelle (SPFP)
  • 60 places en Section pour Déficient Visuel avec Handicaps associés (SDVHA)
  • 70 places en Service d’Accompagnement Familial et d’Education Précoce (SAFEP) et en Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire (SAAAIS)

Missions

L’IES Arc-en-Ciel a pour mission d’accompagner des enfants et des adolescents déficients visuels dans leur parcours de vie, scolaire et professionnel afin de leur permettre :

  • une autonomie maximale suivant le potentiel de chacun
  • l’ouverture sur le monde extérieur
  • la poursuite d’une scolarité dans les meilleures conditions
  • la construction de leur projet professionnel
  • leur épanouissement pour une intégration sociale réussie

Compétences

Les professionnels de l’IES Arc-en-Ciel ont dévoloppé, depuis plusieurs décennies, une spécificité de l’accompagnement autour de la déficience visuelle. Les compétences ainsi acquises se sont enrichies des savoirs, des savoir-faire et des pratiques professionnelles nécessaires à  la complexité de l’accompagnement d’enfants et de jeunes présentant des déficiences associées à la déficience visuelle.

L’IES Arc-en-Ciel dispose d’un plateau technique avec une équipe pluridisciplinaire :

  • Médicale (ophtalmologiste, pédopsychiatre, pédiatre, généraliste)
  • Paramédicale (infirmières, orthoptistes, kinésithérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, instructeurs en locomotion, musicothérapeutes, ergothérapeuthe)
  • Psychologique (psychologues cliniciens)
  • Sociale (assistantes sociales)
  • Pédagogique (enseignants spécialisés, éducateurs scolaires, éducateurs techniques)
  • Educative (aide médico psychologique, moniteurs éducateurs, opérateur des actes de la vie journalière (AVJ), éducateurs spécialisés, éducateurs de jeunes enfants)
  • Transcripteurs et adaptateur de documents

 

Projets

Les valeurs et l’éthique collective

Les valeurs qui servent de fondement à la réalisation de la mission de l’établissement sont les suivantes :

  • le respect de la personne
  • le postulat de compétences chez la personne, quelles que soient la gravité et les conséquences du handicap
  •  l’acceptation de l’altérité et la lutte contre les discriminations

Les engagements qui en découlent  sont :

  • savoir repérer les possibles, savoir apprendre de l’enfant pour lui permettre d’apprendre à son tour
  • individualiser l’accompagnement de la personne dans son évolution
  • favoriser la rencontre et renouveler le regard sur l’autre
  • assurer la transmission du savoir professionnel
  • privilégier le travail en équipe
  • s’interroger en permanence pour s’adapter

Modes d’accompagnements

Les enfants sont accueillis selon des modalités d’accompagnement diversifiées allant de l’internat de semaine à l’accompagnement d’enfants scolarisés en milieu oridnaire à temps plein.

Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire (SAAAIS) :

L’etablissement propose un Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire (SAAAIS) qui s’adresse à des jeunes déficients visuels de 3 à 21 ans scolarisés dans des établissements ordinaires. Ce service nécessite un accompagnement, des interventions, des apprentissages et soutiens spécialisés.

Les moyens mis en œuvre ont une double orientation :

Au plan technique et pédagogique :

  • apprentissage des techniques de compensation (ex: braille,outils informatique spécialisé, lecture et analyse dessins en relief
  • adaptations pédagogiques (en braille et gros caractère)
  • stimulation et développement de la vision fonctionnelle
  • acquisition d’une méthodologie de travail qui tienne compte de la déficience visuelle

Au plan psychologique et ré-éducatif :

  • accompagnement de la famille et de l’entourage de l’enfant (enseignants, personnel de cantine…)
  • mise en place de rééducations suivant les besoins (le plus souvent rééducation en basse vision, psychomotricité, soutien psychologique)

Les professionnels de l’IES Arc en Ciel interviennent partout où vit l’enfant ( école, collège, lycée, université) et ponctuellement à l’IES Arc-en-Ciel pour certaines rééducations ou thérapies

Des élèves déficients visuels qui ne maîtrisent pas les techniques spécifiques peuvent être scolarisés en milieu ordinaire avec une notification de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) autre que SAAAIS (1/2 internat à temps partiel). Ils sont alors suivis dans le cadre du pôle d’accompagnement de proximité à l’autonomie et à la scolarité et bénéficient d’ateliers pédagogiques.

 
 
 

Fonctionnement

L’IES « Arc en Ciel » est ouvert entre 189 et 215 jours par an y compris les week-end d’ouverture (1 à 2 mensuels suivant le pôle d’affectation).

Possibilité d’accueil

  • en internat de semaine ou séquentiel dans des chambres individuelles, à deux ou trois lis, petites unités de vie adaptées au handicap et au degré d’autonomie
  • en demi-internat (demi-pension) : les repas sont pris dans des salles à manger dont la taille est adaptée au handicap du jeune (projet de rénovation architecturale pour aller plus loin dans cette adaptation). Les repas sont confectionnés au sein de l’établissement et sont servis de 12h à 19h. Des régimes adaptés sont possibles.
  • Accompagnement pluridisciplinaire au sein de groupes à petits effectifs dans l’établissement. Des activités sont proposées et  encadrées dans le milieu ordinaire
  • Accompagnement familial et d’éducation précoce à domicile et au sein des structures de la petite enfance (crèche, halte-garderie…)
  • Accompagnement pédagogique dans des classes au sein de l’IES « Arc-en-Ciel »  à temps plein ou à temps  partiel (scolarité partagée).
  • Accompagnement pédagogique, éducatif et rééducatif sur les lieux de scolarisation du jeune (école, collège, lycée, établissement d’enseignement supérieur et au domicile)

Transports

Ils sont assurés de manière collective à partir de points de rendez-vous.

Suivant le degré d’autonomie de chaque jeune, des transports en commun peuvent être utilisés.

Parcours du jeune

Chaque jeune dispose d’un Projet Individuel d’Accompagnement (PIA) élaboré avec la famille lors de la réunion dite de retour bilans d’observation. Ce projet tient à la fois compte des attentes du jeune et de celles de sa famille ainsi que de  l’évaluation réalisée par les différents professionnels du pôle d’accompagnement, de ses potentialités  et de ses fragilités.

Le PIA n’est pas la juxtaposition de différentes prestations mais prend en compte la globalité de chaque enfant ou adolescent. Son élaboration à laquelle est associée la famille permet de déterminer les priorités d’action des différents volets inscrits dans un rapport d’interaction (pédagogique, éducatif, soin et rééducatif, sociale), la nature et le rythme de chaque accompagnement.

Après accord, un avenant au contrat de séjour ou au document individuel et prise en charge est signé. Il définit les objectifs et moyens mis en œuvre pour la réalisation du PIA.

Une réunion de PIA se tiendra au minimum chaque année pour réajuster le projet en fonction de l’évolution du jeune. Là encore, après avoir  recueilli les attentes auprès des familles et des jeunes, la réunion de PIA  permet, suite aux évaluations et à l’échange des appréciations des différents professionnels, de réajuster le projet. Les familles sont reçues en réunion de retour projet, pendant laquelle, ils élaborent avec l’équipe, les nouvelles modalités du projet qui donne lieu à un nouvel avenant.

Participation des jeunes et des familles

Le Conseil de la vie sociale : C’est une instance consultative qui est mise en place pour favoriser la participation des usagers au fonctionnement des établissements médico-sociaux. Cette instance a été rendue obligatoire dans le cadre du décret du 25 mars 2004, modifié par le décret du 2 novembre 2005. Il a pour objectif d’informer et de  consulter sur toute question intéressant le fonctionnement de l’établissement, de recueillir les avis ou les attentes des parents ou représentants légaux et d’apporter des suggestions susceptibles de profiter à l’ensemble de l’institution.

Il se réunit 3 fois par an.  Il est composé de :

  • 4 représentants des jeunes (un par pôle sauf pour le Pôle Petite Enfance compte tenu du jeune âge des enfants)
  • 5 représentants des familles (un par pôle)
  • 5 représentants du personnel (un par pôle)
  • d’un représentant du Conseil d’Administration IRSAM
  • de 2 membres de la direction dont la directrice

Chaque réunion donne lieu à un compte rendu approuvé par le Président du CVS (un représentant des jeunes).

Des représentants des familles participent également au  Comité de pilotage dont la mission principale est l’élaboration du projet d’établissement et de son suivi, du livret d’accueil et du règlement de fonctionnement.

La  Commission de restauration se réunit une fois par trimestre en présence des représentants des jeunes, des éducateurs, des représentants de la direction et du prestataire de restauration.

Les réunions de parents au début de l’année autour d’un moment de convivialité pour rencontrer les équipes et échanger à propos des projets de groupe et de classe. Des temps plus particuliers sont proposés ponctuellement pour échanger autour d’un thème ou découvrir, à l’occasion de journées familles les réalisations de l’année.

Organisation

L’IES Arc-en-Ciel est structuré autour de cinq pôles qui assurent l’accueil et le suivi des jeunes :

  • Pôle d’accompagnement à la petite enfance pour tous les bébés et enfants déficients visuels de la naissance à 6 ans.
  • Pôle d’accompagnement de proximité à l’autonomie et à la scolarité pour des jeunes âgés de 6 à 21 ans, scolarisés au sein de l’Institut d’Education Sensorielle ou en scolarité partagée ou bien scolarisés dans leur école de quartier mais dont les besoins d’accompagnement sont supérieurs à 6h par semaine.
  • Pôle d ‘accompagnement à l’autonomie et à la scolarité pour des jeunes âgés de 6 à 21 ans scolarisés dans leur école de quartier et dont les besoins d’accompagnement sont inférieurs à 6h par semaine.
  • Pôle d’accompagnement au soin, à l’autonomie et à la pédagogie adaptée (PASAPA) pour des jeunes âgés de 6 à 21 ans avec handicaps associés qui engendrent un manque d’autonomie dans les actes de la vie quotidienne, des difficultés de communication, de grandes difficultés voire une incapacité à se mobiliser sur des apprentissages scolaires.
  • Pôle d’accompagnement à l’orientation et à la formation professionnelle pour des jeunes âgés d’au moins 16 ans en recherche d’orientation professionnelle, engagés dans une orientation professionnelle en milieu protégé ou pas et tous les élèves qui poursuivent un cursus post-bac.

Moyens

L’établissement met des moyens techniques au service des besoins internes et externes :

  • Une unité de création d’outils pédagogiques adaptés à la déficience visuelle :
    • adaptation de documents agrandis, contrastés…
    • maquettes, dessins en relief
    • transcription en braille
  • Des matériels spécifiques tels que télé-agrandisseurs, scanner, postes informatiques munis d’adaptation
  • Une bibliothèque de loisirs avec des livres en caractères agrandis, en braille ou sonores